A vos Agendas ! 30 novembre : Date de la prochaine Assemblée Générale ACEVEPRO

La date de la prochaine Assemblée Générale ACEVE PRO est fixée au 30 novembre , à partir de 14h . Elle se déroulera dans les locaux de Trivalis à La Férriere , sur le site de Vendée Tri que les participants pourront visiter à partir de 15h.   N'hésitez pas à bloquer la date dans votre agenda et à en parler aux professionnels intéressés !   Toute l'équipe d'ACEVE PRO aura plaisir à vous retrouver à cette occasion 

Quelles sont les obligations liées au "décret 5 flux" ?

L'Ademe vient de publier un guide précisant les obligations des entreprises en matières de tri des matériaux suite à la parution de ce décret "5 flux".   Acceder au guide 

Les enjeux planétaires autour du sable : un documentaire sur ARTE à découvrir !

ARTE vient de diffuser une série de documentaires, dont un sur les enjeux environnementaux et économiques autour du sable. Ce matériau discret et anonyme, est présent partout dans notre économie. C'est aussi le matériau le plus utilisé à l'échelle planètaire après l'eau. Un documentaire à découvrir absolument !   https://www.youtube.com/watch?v=C2OgqbtwVWw  

Note du ministère sur la nomenclature des installations classées et gestion des déchets

  A découvrir ci-dessous une note du Ministère du 15 avril 2017, sur l'application de la nomenclature installations classées et la gestion des déchets.    2017_07_BPGD-16-135_Note_nomenclature_du_25_avril_2017_final.pdf

Parution d'une étude nationale sur les déchets du BTP

Le Ministère de l'Environnement vient de publier les résultats d'une étude sur les déchets des entreprises du BTP. Le Service de l?Observation et des Statistiques du Ministère de l?Environnement, de l?Energie et de la Mer a publié en mars 2017 une synthèse des résultats de l?enquête « Déchets et déblais produits par le BTP en 2014 ».   Dans cette synthèse vous trouverez : La quantité de déchets du BTP gérés, selon le secteur et l?effectif salarié de l?établissementLa répartition des différents types de déchets selon le secteurLa répartition des déchets inertes selon leur destination première en sortie de chantier selon l?effectif salarié de l?établissement pour le secteur du bâtiment, et des travaux publicsLa répartition des déchets non inertes non dangereux selon leur destination première en sortie de chantierLa répartition des déchets dangereux selon leur destination première en sortie de chantier   2017_04_etude_dechets_datalab-essentiel-96-btp-mars2017-b.pdf

Etude démoclès : comment améliorer le recyclage des éléments issus du second oeuvre en rénovation/ démolition ?

Le projet DÉMOCLÈS livre ses conclusions. <img class="alignright size-medium wp-image-8402" src="http://www.presse.ademe.fr/wp-content/uploads/2016/09/Logo-DEMOCLES-300x79.png" alt="logo-democles" width="300" height="79" srcset="http://www.presse.ademe.fr/wp-content/uploads/2016/09/Logo-DEMOCLES-300x79.png 300w, http://www.presse.ademe.fr/wp-content/uploads/2016/09/Logo-DEMOCLES-150x40.png 150w, http://www.presse.ademe.fr/wp-content/uploads/2016/09/Logo-DEMOCLES.png 364w" sizes="(max-width: 300px) 100vw, 300px" /> Lancé fin 2014 à l?initiative de Récylum et mené par un réseau d?une quarantaine d?organismes, entreprises et administrations, dont le ministère de l?Ecologie, le ministère de l?Économie et l?ADEME (principal financeur), DÉMOCLÈS est un projet inédit visant à améliorer le recyclage des déchets du second ?uvre issus des chantiers de démolition/réhabilitation. Durant 18 mois, des données ont été collectées sur 19 chantiers et analysées par des groupes de travail composés de maîtres d?ouvrage, de gestionnaires de déchets, de maîtres d??uvre et d?entreprises de travaux. Alors que la filière bâtiment génère environ 10 millions de tonnes de déchets du second oeuvre chaque année, recyclés à moins de 35 % en moyenne, les conclusions du projet DÉMOCLÈS démontrent que l?on peut recycler jusqu?à 80 % des déchets du second ?uvre sans surcoût dès lors que cette problématique devient l?affaire de tous, depuis la maîtrise d?ouvrage jusqu?aux industriels du recyclage. Une perspective encourageante alors que des objectifs ambitieux ont été fixés par la loi de transition énergétique en matière de gestion des déchets issus du bâtiment : 70% devront être valorisés sous forme matière dès 2020.   Les grands enseignements de l?étude : Mélanger les déchets dans une benne est un frein au recyclage des déchets de second oeuvre; il est possible de mieux valoriser les déchets à périmètre économique constant; la gestion des déchets de chantier est l?affaire de tous et commence dès la maîtrise d?ouvrage. Sur quels leviers agir pour impulser le changement ? Clarifier les responsabilités de chaque acteur; former des acteurs coresponsables de la gestion des déchets; optimiser l?exploitation des outils de suivi existants.   Pour en savoir plus et télécharger l'étude :  http://www.presse.ademe.fr/2016/09/etude-democles-recyclage-des-dechets-du-second-oeuvre-du-batiment.html    

123SolutionPropre.png123 Ma solution PROPRE pour vos déchets dangereux

Quels sont les déchets dangereux dans le BTP ?

Ce sont des produits qui nuisent à l'environnement et à la sante. Ils sont identifiés par un pictogramme de danger sur leur emballage (toxique, nocif, irritant, inflammable, ...). Ce sont par exemples les peintures, solvants, vernis, colles, mastics, aérosols, etc, en prenant en compte à la fois les restes de produits dangereux, les emballages, chiffons et matériels souillés.

Pourquoi se préoccuper de ces déchets ?

Brûlés à l'air libre, ces déchets dégagent des composés qui sont nocifs pour la santé et polluent l'atmosphère. Rejetés dans le milieu naturel ou à l'égout, ils peuvent polluer le sol, l'eau ou perturber le fonctionnement des stations d'épuration. Mélangés avec des ordures ménagères ou évacués vers des filières d'élimination non adaptées, leurs éléments toxiques sont susceptibles de contaminer le sol, l'air et l'eau. Ils doivent être acheminés vers des filières de recyclage (solvants, emballages…), de valorisation énergétique (cimenteries, usines d'incinération dédiées) ou de stockage de déchets dangereux.

Pourquoi se préoccuper de ces déchets ?

Les déchets dangereux doivent suivre une filière d'élimination spécifique, faisant l'objet d'une traçabilité, à l'aide de bordereaux de suivi (CERFA N°12571-01) à conserver au moins 3 ans dans l'entreprise. Le code de l'environnement prévoit des sanctions importantes pour toute structure ayant généré une pollution, par exemple par une évacuation non conforme de ces déchets dangereux. Parmi les filières adaptées : prestataires de collecte, spécialisés, filière déchets dangereux dans les déchèteries.

Qu'apporte la démarche "123 ma solution PROPRE" aux entreprises ?

1. La reconnaissance des bonnes pratiques de tri de l'entreprise

Ce dispositif s'adresse aux entreprises assurant une prestation complète à leurs clients, sur le principe suivant :

  1. Je choisis des matières premières, des produits répondant à l'attente de mes clients,
  2. Je réalise les travaux ou la commande,
  3. Je préserve l'environnement en éliminant mes déchets dangereux.

Si vous pouvez justifier de l'élimination de vos déchets dangereux vers une filière réglementaire, vous pouvez vous engager gratuitement dans ce dispositif. Vous ferez ainsi partie de la liste des entreprises reconnues comme assurant une bonne gestion de leurs déchets dangereux, un atout supplémentaire pour vos réponses aux marchés. Vous pourrez afficher cet engagement à l'aide du logo de l'opération dans vos outils de communication.

2. Si vous le souhaitez : des tarifs préférentiels auprès de 2 prestataires spécialisés et conventionnés par l'Agence de l'Eau Loire Bretagne

ACEVE PRO a passé une convention avec 2 prestataires spécialisés pour la période 2013-2014, permettant ainsi aux entreprises engagées dans l'opération 123 ma solution PROPRE de bénéficier des meilleurs tarifs et (sous conditions) de subvention de l'Agence de l'Eau Loire Bretagne sur les tarifs de collecte et de traitement de leurs déchets dangereux.

Une opération soutenue par l'ADEME et le Conseil Général de Vendée.

Pour en savoir plus :
N’hésitez pas à nous contacter par mail contact@acevepro.com ou au 02 51 24 10 94.

 

bt-collecte_off.png   bt-fiche_off.png